: xhtml

Le doctype Switching

Introduction

Au début de l'ouverture d'Internet au grand public, le langage css n'existait pas. Les premiers sites graphiques ont été montés à l'aide de tableau html pour réaliser des mises en pages un peu plus complexes. Lors de l'avènement du langage css celui-ci a pris beaucoup de temps avant d'être largement utilisé, principalement en raison d'une mauvaise interprétation dans certains navigateurs. A l'inverse, certains navigateurs respectueux des nouveaux standards, tels que le css, peinaient à rendre correctement les sites construits selon la vieille école. Il fallait donc un moyen pour indiquer aux navigateurs de quelle manière interprêter chaque site, soit "à l'ancienne", soit selon le respect des standards.

Il faut rendre à César ce qui est à César, c'est Internet Eplorer5 qui introduisit le concepte du doctype switching, c'est à dire le changement de mode de rendu en fonction de la présence ou l'absence d'un doctype (et du type de doctype renseigné). Ainsi, les vieux sites internet, sans doctype, sont rendus en mode "quirks" et, ceux avec un docytpe correctement renseigné, en mode standard (ou presque standard).

Le mode quirks

Le mode de rendu quirks est le mode de rendu "à l'ancienne", soit le moteur de rendu de base du navigateur. Il peut y avoir de grandes différences d'un navigateur à l'autre, particulièrement entre Internet Explorer et les autres. Une des différence principale commune concerne certaines règles d'héritage à l'intéreieur des tableaux. Concernant IE, et son mode Quirks sur IE9 et inférieures, on relèvera:

Editer